Jozef Brabec

Nous recherchons les proches de Josef Brabec, né le 17 avril 1919 à Třebenice/Trenitz dans l’actuelle Tchéquie. Le boulanger n’est pas marié. En septembre 1942, la police municipale de Reichenberg/Liberec l’arrête dans cette région annexée et rebaptisée protectorat de Bohême-Moravie. Le 24 décembre 1942, les nazis le déportent vers le camp de concentration de Buchenwald, où il est enregistré sous le matricule 4648. Les sources indiquent qu’il y est incarcéré parce qu’il s’est entretenu avec des travailleurs ukrainiens. En mars 1943, il est transféré au camp de Dachau. En 1944, les nazis envoient à Frantisek Brabec, le père de Josef, une montre-bracelet, une chevalière et un billet de banque appartenant à son fils. On ignore pourquoi cette partie des effets confisqués est adressée à la famille et si Josef Brabec revient des camps.